mardi 3 février 2015

Mon amie Anastasia ?!

Voila depuis fin novembre 2014, j'ai fais la connaissance d'une charmante demoiselle surnommé M...ou plutôt Anastasia. (il paraitrait que c'est d'actulaité : pppp )
Je l'adore, avec elle je partage plein de chose, elle devient au fil des jours une amie, une amante, une confidente.
Je ne la juge pas, elle ne me juge pas, on se respect et respect nos vies respective.
 Je ne peut rien lui reprocher, et je vois pas pourquoi je lui reprocherais quelque chose d'ailleurs, elle à su aller droit au but dès le début.

Cette histoire commence par un feeling parfait, des échanges intéressant et charmant, me voila à lui mentir que je n'ai personne mais que je suis volage et ne m'en cache pas.
 Échange de numéro et depuis je crois que l'on s’envoie des messages tout les jours. De temps en temps sa vie et la mienne on fais qu'il y a eu des blanc mais je crois qu'on en à besoin l'un et l'autre de ça.

Nos rencontres hebdomadaires nous rapproche considérablement. On se dévoile que petit à petit et on garde toujours cette distance qui est primordial. 
Le terme "s’adorer", avec nous, prend alors tous son sens.
 Tous le mois de décembre je vis ma vie, elle vie la sienne. C'est trop appréciable. J'ai jamais autant discuter avec autant de faciliter. J'ai l'impression de redevenir moi même. Au nouvel an je ne supporte plus le poids de se mensonge et je dit tout à tout le monde...

Le 5 janvier elle m’envoie un sms pour qu'on garde contact car on s'entendait bien. J'ai dit oui et depuis on s'est bien plus ouvert à tout les niveaux, on se dit tout. Et voila je l'adore vraiment.
Depuis mi-fin Janvier je suis retourné chez moi, à Nantes et elle me manque. On se manque mutuellement.
Nous échangeons mais rien n'y fait, j'aurais beau avoir une vie ici faire ce que je veux voir qui je veux et de son coté également, bah je peux pas me passer d'elle.
Ce soir elle s'est inscrite sur le forum dont je suis un modérateur, et elle ma envoyé 2 photos. 2 magnifique photos. Elles sont superbe. Alors voila merci d'être la, merci d'être toi merci d'avoir fais le premier pas, même si ce n’était pas ça ta recherche première, tu reste la.